Les masques

Depuis le 4 mai, les orthophonistes sont inscrits par la Direction Générale des Soins (DGS) sur la liste des professions pouvant prétende à la délivrance gratuite de masques chirurgicaux par semaine et par orthophoniste. Les masques sont distribués en officine de pharmacie, sur présentation d’un justificatif de votre profession.

Communiqué FNO : https://fno.fr/actualites/cadre-legislatif/covid-enfin-des-masques/

Où se les procurer?

12 masques par semaine ont été octroyés. Le retrait se fait en officine à partir du jeudi 7 au soir (samedi 9 mai ce sera possible), en fonction des livraisons.

À quel prix? C’est une dotation -> gratuit.

Dans quelle pharmacie?

Choisissez-en une qui restera votre point de distribution : pour toutes les personnes auxquelles il délivre des masques, le pharmacien vérifie le nombre de masques déjà retirés par cette personne et inscrit le nombre de masques délivrés dans le téléservice utilisé par les officines.

Le circuit de distribution s’organise essentiellement via les officines de pharmacie qui recevront les nouvelles dotations à partir du jeudi 7 mai au soir. Celles-ci pourront réguler la distribution en suivant les stock via des plateformes dédiées, parfois spécifiques selon les régions, et en remplissant les tableaux et applications de gestion de délivrance de masques. La traçabilité des masques provenant du stock état ou des ARS, peut être effectuée sur le téléservice de l’Assurance Maladie accessible sur Amelipro , sauf dans les régions Grand-Est (http://distrimasques.fr/user.php ), Ile-de-France (monpharmacien-idf.fr ) et PACA (https://www.gomask.fr/ ) où des dispositifs locaux existent.

Prouver votre identité :

Pour obtenir votre dotation, il vous faudra présenter un justificatif de votre profession (carte CPS, exemplaire de vos feuilles de soins). Il vous sera également demandé votre numéro de sécurité sociale et une adresse mail.

Les démarches à effectuer si vous n’avez pas reçu ou si vous avez perdu votre carte CPS :

Si vous navez pas reçu votre carte :

  • la CPAM Par téléphone : 0 811 709 075 du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 – Attention vous devez indiquer à votre interlocuteur votre n° RPPS qui se compose de 11 chiffres et que vous trouverez :
  • Soit sur vos feuilles de soins (en remplacement du N° ADELI)
  • Soit en consultant lannuaire Santé via le lien  :    https://annuaire.sante.fr

Si vous avez perdu votre carte CPS :

  • Contacter les services de  l’AGENCE DU NUMERIQUE EN SANTE (ANS), par téléphone au :  0 825 852 000 (24/24h – 7j/7), vous devez également vous munir de votre N° RPPS. 

La FNO et le SORC VDL vous informeront des modifications s’il y en a.

Pour des stagiaires… des masques? Si vous recevez un(e) stagiaire de CFUO, présentez le contrat de stage (ou l’avenant si prolongation d’un stage entre juin/juillet) pour obtenir des masques chirurgicaux supplémentaires.

L’achat de masques est nécessaire pour votre équipement au cabinet, pour vous ou vos patients en cas de besoin.

Masques-mode d’emploi : changer de masque toutes les 3-4 heures ou plus souvent s’il est humide ou souillé.

Les aides financières

Les indemnités journalières pour garde d’enfants ne sont pas octroyées aux orthophonistes en temps normal. Nous ne cotisons pas pour cela. Il s’agit du résultat de la concertation entre la caisse nationale d’assurance maladie et les organismes représentatifs (dont la FNO). Ces indemnités ne sont pas cumulables avec le télésoin (fractionner les journées travaillées et les journées garde d’enfants).

Concernant les cotisations Carpimko, les appels à versements et prélèvements ont été d’emblée acquis.

Certains orthophonistes militent pour un déblocage de fonds pour les praticiens de la Carpimko. Or pour une telle décision, il faudrait que la Carpimko soit autonome et souveraine, mais c’est l’état qui décide. Aucune caisse de retraite (hors mis dentistes/sages-femmes -caisse très différente de la nôtre par la démographie des professions et ses réserves-) n’a débloqué de fonds. Ensuite, il faudrait que tous les représentants des praticiens cotisants soient solidaires… il se trouve que les infirmiers ne le sont pas, ils n’ont perdu que 10% environ de leur chiffre d’affaire. Enfin, puiser dans les fonds placés de la Carpimko en ces temps de crise économique viderait les réserves et il faudrait une majoration conséquente des cotisations pour les reconstituer afin de pérenniser le versement des prestations. Ce n’est dans l’intérêt de personne.

La FNO récapitule les démarches et modalités d’accès aux aides proposées par :

Les gestes protecteurs et l’organisation

Afin d’anticiper la réouverture des cabinets libéraux, la Fédération nationale des orthophonistes a élaboré des fiches de recommandations à partir de documents officiels existants. Ces fiches concernent le cabinet, les personnes, le matériel. Nous vous proposons également un modèle d’affiche pour les locaux ainsi qu’un rétroplanning pour vous aider éventuellement dans la planification d’une éventuelle reprise en présentiel. 

L’accueil des patients dans les cabinets libéraux pose de nombreuses questions auxquelles ces fiches répondent. Ces mesures sont bien sûr à adapter en fonction des situations : il n’est pas possible de lister tous les cas de figure possibles. Vous pouvez vous rapprocher de votre syndicat régional si vous avez d’autres questions. 

La FNO continue à demander au Ministère de la santé, et les syndicats régionaux et URPS aux  ARS, du matériel de protection pour que les orthophonistes soient considérés comme des professionnels de santé prioritaires et qu’ils puissent travailler avec les patients en présentiel en toute sécurité. 

La FNO a également demandé la poursuite du télésoin au-delà du 11 mai, demande accordée.

La FNO récapitule les mesures de protection du cabinet, des personnes et du matériel : https://www.fno.fr/actualites/reprise-de-lactivite-des-cabinets-liberaux/

Le printemps du déconfinement

Les orthophonistes libéraux du département ont fermé leurs cabinets, certains salariés ont télétravaillé, d’autres ont poursuivi leur activité à l’hôpital. Les étudiants ont dû interrompre leurs stages. Il nous a fallu observer le confinement, les gestes barrières, comprendre les démarches à faire pour déclarer les arrêts, attendre les annonces gouvernementales, entendre les mots « rééducation » et « orthophonie » être prononcés comme essentiels à la récupération des patients post-covid, lire et entendre que les autres soins non-vitaux mais essentiels à nos patients pour amoindrir les pertes de chances devaient se poursuive ou reprendre au plus tôt, être incités par le milieu médical à reprendre, la dégradation des capacités langagières et cognitives de nos patients étant constatée en l’absence de soins orthophoniques… pour envisager comme tous, une possible reprise à partir du 11 mai.

Reprise, oui, mais dans quelles conditions?

La FNO a poursuivi son travail auprès de la caisse nationale de l’assurance maladie, du ministère, des instances représentatives (UNAPL, FFPS, groupe des rééducateurs…), sa concertation inter régions, ses groupes de travail pour informer les orthophonistes…

Parmi les orthophonistes confinés en région, les initiatives individuelles ont fleuri ce printemps pour venir en aide aux soignants non confinés, participer au sein des CPTS aux échanges interprofessionnels pour monter des projets d’équipements de protection individuels (EPI), de protocoles pour les soins auprès des patients porteurs du virus, faire remonter les besoins de la profession auprès des instances.

D’autres ont été accaparés par la vie familiale et l’impérieuse reconversion en prof/instit/éducateur/technicien de surface/chef cuisto/couturier, d’autres ont trouvé du temps pour se poser, ranger, se former, lire… à chacun sa façon de vivre l’expérience du confinement, avec son lot d’inquiétudes pour soi, pour des proches, pour l’avenir.

Le 11 mai approche. Comment envisager le déconfinement professionnel?

La téléorthophonie a été autorisée exceptionnellement (le. ) et se poursuivra pour préserver nos patients confinés et nos consultations présentielles chronophages (désinfection, préparation, stress). Le bilan de renouvellement et d’autres actes (notamment la voix vont être ajoutés (ça se bouscule au journal officiel ces temps-ci).

Pour rappel, le telesoin ne peut pas être cumulé avec des IJ le même jour.

Parlons concrètement de la future reprise… en plusieurs articles pour alléger la lecture… on commence par les infos à afficher et expliquer…

A suivre : Les gestes barrières /L’hygiène / la protection/ rétro planning/ réorganisation /les aides financières / autour de vous URPS, CPTS…

Bonne année 2020!

Chers collègues, le syndicat régional SORC-VDL vous souhaite une bonne année 2020 !

Que vos projets personnels et professionnels se conjuguent et s’harmonisent, que chacun et chacune, en tant qu’orthophoniste trouve sa place en tant qu’acteur de santé pour améliorer l’offre de soins et que la solidarité reste au cœur de notre réalité syndicale !

Le 18 et 19 janvier tous les représentants régionaux se retrouveront pour se positionner sur la réforme des retraites, si le gouvernement la maintient… réforme à priori favorable aux praticiens libéraux mais très incertaine tant que des garanties ne sont pas données.

Le SORC-VDL vous donne des infos pour mieux comprendre : Accéder au document

Il sera actualisé en fonction des changements (attendus). Vous pouvez le télécharger à partir du lien ou faire une demande d’envoi par mail (sorcvdl.fno@gmail.com).

Une vidéo de la FNO explicative  en cliquant ici

http://urps-orthophonistes-centre-vdl.fr/

Le syndicat régional travaille assidûment avec l’URPSOC, interpelle les instances pour faire connaître les réalités de notre démographie et les difficultés d’accès aux tant pour les salariés que pour les libéraux, sans complaisance mais en étant force de propositions et en restant dans le dialogue.

La démographie en région centre ne favorise pas l’accès aux soins et nous sommes encore en période d’expérimentation des aides au maintien et à l’installation prévues par l’avenant 16.

La mises à jour des listings dépend de chacun :

pensez à vous inscrire sur le recensement URPS, le Répertoire Opérationnel des Ressources, vérifier vos coordonnées sur l’annuaire santé et à vous désinscrire auprès des CPAM dont vous ne dépendez plus en cas de déménagement ou changement d’activité!

Les formations régionales sont publiées, nous vous attendons nombreux à la journée régionale du 21 mars 2020 (Retraite et gestion du cabinet libéral).

D’ici là, vous pouvez joindre le syndicat par mail : sorcvdl.fno@gmail.com et suivre l’actualité de la profession (page facebook URPS, SORC VDL et prochainement sur le nouveau site régional).

Bon début d’année à tous!

Hélène SAGNE pour le SORC-VDL

Bonne année 2019!

L’équipe du SORC FNO vous souhaite une année épanouissante, sereine et fantasque, à l’image de vos projets et vos envies!

Dans la liste des bonnes résolutions, pensez à adhérer à votre syndicat régional https://www.fno.fr/adherer-a-la-fno/ (adhésion en ligne ou par courrier, paiement en mensualités possible)

Les formations continues organisées par le SORC FNO sont ici

La 33e journée du SORC FNO ainsi que l’assemblée générale auront lieu le 23 mars à St Jean de Braye et aura pour thème EVALEO (animée par Monique Touzin) avec un tarif préférentiel (20€) pour les syndiqués. Inscrivez-vous!

(inscriptions à renvoyer à : SORC FNO Formation 2/35 rue des Etats Unis 36000 Châteauroux

Bonne reprise à tous, à bientôt!

S’installer en région Centre Val de Loire

  • Vous êtes nouveau ou nouvelle diplômé-e… ?
  • Vous désirez vous installer dans notre belle région Centre Val de Loire… ?
  • Vous habitez déjà notre région et souhaitez installer un cabinet d’orthophonie ?

Infos en image

Suivez le guide de l’installation !

L’Avenant 16 à la Convention Nationale des Orthophonistes prévoit des dispositifs très avantageux pour l’installation d’un cabinet d’orthophonie en zone très-sous-dotée (voir article avenant 16). Des précisions sur les zones concernées ?

carte zonage_orthophonistes

Arrêté ARS zonage_orthophoniste_annexes

Par département : la liste des zones très sous-dotées :

pour le Cher (18)

L’Eure et Loir (28)

L’Indre (36)

L’Indre et Loire (37)

Le Loir-et-Cher (41)

Le Loiret (45)

Aussi, nous espérons vous compter au plus vite parmi nous et restons à votre écoute pour répondre à vos questions pour votre projet professionnel…

A très bientôt !

Véronique Fauvinet, présidente de l’URPSOC-VdL : veronique.fauvinet@wanadoo.fr

Hélène Sagne, présidente du SORC-FNO : helenesagne@orange.fr

IMG_0797.JPG

Evaluation des pratiques professionnelles

EPP, ça vous dit quelque chose? encore un nouveau sigle pour beaucoup d’entre nous…

Il est apparu dans la loi HPST de 2009 (loi Bachelot). Une session d’EPP est obligatoire dans le cadre du DPC, tous les 3 ans. Vous devez donc suivre un programme de formation continue par le DPC et une session EPP pour remplir les conditions légales.

Le syndicat prend les devants pour que cette auto-formation (démarche qualité) corresponde à nos besoins, d’autres organismes vous proposeront l’EPP mais avec des critères qui ne seraient pas ceux de l’orthophonie. Mieux vaut s’auto-évaluer et réfléchir à nos pratiques plutôt qu’être évalués par des protocoles de type « démarche qualité des entreprises », non?

Le SORC-FNO organisera ces sessions (indemnisées comme le DPC. Prévoir 1 journée puis  deux demi-journées, espacées de 2 mois environ chacune) en 2019 pour répondre à cette obligation, axées sur le thème l’auto évaluation de la pratique professionnelle du bilan orthophonique.

Dans chaque département la formation pourra avoir lieu si des groupes se constituent (10 – 12 personnes). Des dates seront proposées prochainement.

 

INSCRIPTIONS ICI

Contact : eppsorcfno@gmail.comEPP

Une expérimentation a déjà eu lieu en Normandie, les collègues expliquent l’intérêt :

vidéo.

Site du DPC : remplir son obligation DPC

PAP et demandes d’aménagements d’examens

Le SORC FNO rediffuse à tous les orthophonistes de la région l’aboutissement des discussions avec le ministère concernant les demandes de PAP et d’aménagements d’examens :

orthoDYS.jpg document officiel

article du site régional du SORC FNO

Vous pouvez diffuser la note de la FNO aux parents/enseignants/médecins scolaires.

En cas de problème : contactez le syndicat régional (helenesagne@orange.fr) ou national (contact@fno.fr).

Les recours sont de la responsabilité des familles, ne l’oubliez pas !

 

COVID-19 et scolarisation

Parent d’un enfant de moins de 16 ans ou en situation de handicap concerné par une mesure de fermeture de son établissement scolaire ou d’accueil, quelle démarche suivre ? le site amelipro sert à enregistrer les demandes d’indemnités journalières pour garde d’enfants: declare.ameli.fr

Pour la demande de scolarisation d’enfants, le seul document en vigueur est celui du 13 mars 2020 :

Vous trouverez ci-dessous la localisation des écoles et collèges ouverts pour la garde des enfants de personnels soignants mobilisés dans le cadre du coronavirus.

Si vous êtes vous-même un personnel soignant mobilisé et que vous ne vous êtes pas encore manifesté, ou que l’établissement de votre enfant n’est pas sur cette liste, nous vous remercions de bien vouloir nous en informer à l’adresse mail ou au numéro suivant ( ce.cab41@ac-orleans-tours.fr – 02.34.03.90.45) dans le but d’organiser rapidement la garde de votre(vos) enfant(s) dans l’école la plus proche de chez vous.

https://websig.pilote41.fr/portal/apps/webappviewer/index.html?id=1d8b860002a24d439143a2f77e29db3d

Réforme des retraites : pourquoi le SORC – VDL n’appelle pas à manifester

La Fédération Nationale des Orthophonistes se mobilise aux côtés des infirmiers,
kinésithérapeutes, orthoptistes, pédicures-podologues au sein de la Fédération Française des
Praticiens de santé pour une réforme plus équitable des retraites que celle envisagée par le
gouvernement.
Cette démarche est appuyée par l’UNAPL (Union NAtionale des Professions Libérales),
organisation reçue le 6 septembre dernier par le Premier Ministre et la Ministre de la Santé.
Ainsi, privilégiant la phase de concertation et de négociation en cours, la FNO, la FFPS et
l’UNAPL n’appellent pas à manifester le 16 septembre, laissant à chacun la liberté de se
positionner.
La FNO et votre syndicat régional restent vigilants et appelleront à la mobilisation si ces
revendications ne sont pas acceptées.
communiqué de presse FNO
communiqué de presse FFPS
Motion UNAPL

Le conseil d’administration du SORC-VDL.